Des différences culturelles dans le sous-continent indien

Aujourd’hui, j’ai reçu un email dans lequel une petite critique m’était néanmoins adressée : celle de ne pas assez prendre en compte les différences culturelles entre les Indiens. Et je suis assez d’accord. Etant pour l’instant beaucoup restée au Nord de l’Inde, je n’ai pas encore été touchée par toute la diversité du sous-continent indien. Je sais que les Indiens du Sud ont la peau plus foncée, alors que ceux du nord ont la peau claire (et certains Kashmiri de ma classe ont carrément la peau plus blanche que moi !). Je sais que les Indiens de l’Est (Assam), ont des yeux plus petits et plus bridés (j’ai peut-être des origines assamaises quelque part, j’ai toujours trouvé que mes yeux étaient un peu bridés…). Je connais quelques blagues/clichés que l’on balance sur certains groupes d’Indiens : les Penjabis, c’est ceux  qui mettent leur musique à fond dans leur voiture, quand t’écoutes quelqu’un de l’Haryana parler, t’as l’impression qu’il te gueule dessus, un Kashmiri ne laissera jamais une fille payer au restaurant, les Bengalis aiment le poisson (ça, je ne sais pas si c’est un cliché persistant, mais il n’empêche que lorsque je dis où j’habite, les Indiens ont deux réactions : « Ahh yeah, you must see a lot of Bengali there, it is a Bengali area » ou « Have you ever tried to go to the Fish market? ». De toutes façons, vu l’odeur de poisson qui flotte dans l’air, ça ne fait aucun doute pour moi), les Sud Indiens cuisinent aussi beaucoup de fruits de mers et de poissons.

D’ailleurs, en terme de cuisine, je sens déjà dans mes voyages que les mélanges d’épices peuvent varier, ne serait-ce que dans les chai (oui, dans le thé!). Je ne suis cependant pas encore assez forte pour vous faire une version indienne de « Bienvenue chez les Ch’tis » (je ne suis pas non plus sûre d’avoir envie), ni pour confier à voix basse à un ami en parlant d’un étudiant qu’on vient de croiser « dis, tu trouves pas qu’il a un type de cheveux très UP (Uttar Pradesh)? ». Heureusement, pour pallier à mon manque de culture, il y a Youtube.

Après les clichés très européens sur la mère juive, voici la version indienne avec la mère Punjabi.

Voilà, moi, j’ai trouvé ça drôle. Et maintenant que je n’ai plus mes amis français avec moi pour pouvoir, dans mes moments de détresse intellectuelle, les traiter de « sale boche* « , « sale rital*  » et « sale juif*  » ou même « sale anarchiste*  » (oui, pour l’ami en question, on a décidé que c’est carrément une race à part), il faut bien que je compense ici non ?

* Je précise que les Allemands, les Italiens, les Juifs et les Anarchistes ne m’ont rien fait de mal. D’ailleurs, si vous êtes Allemano-italien juif et anarchiste, vous avez le droit de vous plaindre. Les commentaires sont faits pour ça. 

PS : il se passe quelque chose d’étrange avec les apostrophes aujourd’hui je crois, je vous prie de m’excuser pour la gêne à la lecture.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Des différences culturelles dans le sous-continent indien »

  1. Mouiiiiiii, enfin, moi j’dis que le mail en question n’avait rien de négatif, mais que c’était un beau mail. T’as inventé le reproche. 😉
    (Tes apostrophes sont merveilleuses.)

Manifester son admiration/son indignation

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s