Novembre en France, novembre en Inde

Source : le désormais célèbre http://problemesdesciencespistes.tumblr.com/

En France, novembre est un mois de déprime. Le november nervous breakdown bien connu de mes chers amis Sciences pistes guette au tournant : en gros, c’est le moment dans l’année où il fait froid, noir et où les travaux à rendre se multiplient. Le moment où l’effervescence de la rentrée est depuis longtemps oublié. Et novembre ce mois ingrat n’a même pas les atouts de son compatriote décembre synonyme de « mois des cadeaux ».

En Inde, novembre a bien commencé. Certes, il fait « froid ». Enfin, maintenant, j’emmène un pull en cours le matin. Les enfants dont je m’occupe avec l’association Tara mettent des petites écharpes pour les sorties au parc de 5 à 6h. J’ai ressorti la couverture que nous avions eu la présence d’esprit de voler dans l’avion (c’est là que prendre une compagnie russe est un avantage – ils savent faire des couvertures). J’ai retrouvé le plaisir de douches à l’eau chaude (pas dans les hôtels où l’on va qui sont toujours à l’eau froide, mais au moins à mon appartement). Je m’achète désormais des écharpes sans culpabiliser ou presque. Mais on est quand même invité à des cocktails en plein air et à des soirées sur des toits. Les Indiens les plus pauvres et les travailleurs de nuit (gardes etc) allument des feux la nuit pour se réchauffer, ajoutant un peu de pollution à l’air ambiant. Parce qu’effectivement, je commence à comprendre pourquoi on m’a dit de me méfier de la pollution en Inde : en l’absence de pluie, la pollution stagne encore plus et l’air devient vraiment irrespirable, particulièrement entre 18 et 20h.

MAIS, l’ambiance n’est pas du tout la même qu’en France. Parce qu’en plus d’être la « saison des fêtes » (vu que la température extérieure n’est plus étouffante et insoutenable comme elle l’a pu être l’été, mais permet encore de passer du bon temps en extérieur sans un kit doudoune-bonnet-gants), c’est la saison des festivals, dont l’apothéose sera sans nul doute Diwali, la fête des lumières. C’est l’équivalent indien de noël. Plusieurs jours sont fériés pour cette fête familiale et des feux d’artifices sont tirés de tous les côtés. Mais chuuut, je vous livrerai de plus amples détails après le 14 novembre. J’ai hâte…

Publicités

Manifester son admiration/son indignation

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s